En direct de la rédaction de France 3 Centre

StudioFrance3

La visite de la rédaction de France 3 Centre proposée par Com'45 a remporté un beau succès le mardi 18 janvier dernier. Plus de trente adhérents et sympathisants de l'association des professionnels de la communication du Loiret, ont suivi cette visite conduite par Benoît de Butler, rédacteur en chef adjoint.


Pour vous donner une idée de cette rencontre très enrichissante, nous vous proposons deux éléments :

Le reportage photo de Patrice Delatouche
reportage photo 

Les notes d’Amélie Laubret, de l'UCPS (Union pour la Culture Populaire en Sologne) ci-dessous :

Les trois journaux télévisés régionaux :
Midi « 12/13 » : 12h
Soir : 19/20 : décrochage local à18h40 (4 sujets + brèves) et 19h (6-7 sujets + brèves)
Nuit : Soir 3 : 22h30 (résumé avec commentaire off).

Organisation du travail de l’équipe rédactionnelle :
Conférence de rédaction quotidienne :
8h00-8h30 : pour l’encadrement
9h00 : pour le personnel
Puis les équipes partent en reportage (journaliste + cadreur),
Le journaliste passe au montage des images (journaliste + monteur) // le cadreur peut alors partir sur un autre reportage.
Le journaliste ajoute ces commentaires (voix-off) à l’aide d’une cabine de mixage son.
Les différents sujets sont assemblés en régie.

Les sources du journaliste :
Les organes de communication (communiqués, dossiers, téléphones, …).
Les habitants qui préviennent pour un fait divers
La presse locale et régionale
Les événements prévisibles (invitations, événements politiques, climatiques, dates clés de l’année, etc.)

Le choix des sujets à traiter (lors de la conférence de rédaction) :
Selon la hiérarchie de l’information
L’équilibre et la recherche de diversité au niveau des thèmes : faits divers, sport, culture.
La diversité géographique pour l’édition régionale en fonction des différents territoires de la région : Beauce, Orléanais, Berry, Sologne, Touraine…

Le public du JT régional
Midi : plutôt un public d’inactifs, retraités, femme au foyer, sans emploi… d’où un traitement plus léger, peut être plus proche du « talk show » ? (exemple : culture plutôt le midi)
Soir : plutôt des actifs intéressés par l’économie, la politique.
Remarque générale : un public vieillissant et non renouvelé (désintérêt des « jeunes » pour la PQR et les JT).

Journaliste/communiquant : quelle relation ?
Pour le journaliste : besoin de réactivité (au jour le jour, besoin dans l’heure…).
Pour le communiquant : difficulté à se rendre disponible au pied levé en raison des délais de validation.
Conclusion : difficultés réelles car nous ne fonctionnons pas « sur le même tempo » selon Benoît De Bulter.

Conseil pour bien communiquer avec les journalistes
Ne pas submerger les journalistes d’informations mais établir une sélection en fonction de l’intérêt le plus large.
Une relance par téléphone peut quelquefois être plus efficace que par messagerie.
Téléphoner en fin de matin/début d’après-midi pour un journaliste qui s’occupe du JT du soir par exemple.
Pour une manifestation importante, un événement, envoyer le dossier dans le mois qui précède, pas avant.